Retour aux articles

Valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2016

Civil - Immobilier
11/09/2017
Un arrêté du 24 août 2017 fixe le barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2016.

Les prix retenus sont ceux des terres agricoles, parcelles ou exploitations entières, non bâties, et destinées à conserver, au moment de la transaction, leur vocation agricole.

Quatre tableaux figurent en annexe de l’arrêté du 24 août dernier :

- les prix figurant au tableau 1 s’appliquent aux terres libres de tout bail ou dont le bail est résilié dans l’acte de vente, d’une superficie supérieure ou égale à 70 ares ;

- les prix figurant au tableau 2 s’appliquent aux terres louées totalement ou en partie, et d’une superficie supérieure ou égale à un seuil adapté aux particularités de chaque département, seuil inférieur à 70 ares ;

- le tableau 3 concerne le prix des terres à la vente dans les départements d’outre-mer ;

- le tableau 4 concerne le prix des vignes à la vente.

Trois valeurs sont distinguées dans les tableaux :

- la valeur dominante qui correspond au prix le plus souvent pratiqué tel qu’il a pu être constaté ou estimé ;

- les valeurs maximum ou minimum correspondent respectivement aux prix pratiqués pour les terres les plus chères et les moins chères, compte tenu des conditions locales du marché.

Les prix de vente retenus s’entendent hors taxes et frais d’acte non compris.